La lettre ixe de novembre 2013

Un exemple de notre newsletter, qui n'est pas mensuelle. Pour vous abonner, contactez-nous.

          la lettre  Editions iXe  novembre 2013        www.editions-ixe.fr                          

 

 Nicole-Claude Mathieu. L'anatomie politique

L'anatomie politique              272 p. / 20 € / 15,5 x 20 cm / ISBN 979-10-90062-17-7 / collection “racine de iXe”

iXe réédite ce livre majeur, publié en 1991 aux Éditions côté-femmes et devenu indisponible.

Édition augmentée d'un tableau synoptique sur les trois modes de l'identité sexuelle/sexuée/de sexe.

«L'anatomie est politique», insiste Nicole-Claude Mathieu à la fin de son introduction au présent ouvrage, ponctuant ainsi une interrogation sur la valeur heuristique respective du concept de «genre» et de celui de «sexe social», qu'elle a elle-même forgé au début des années 1970.

Co-fondatrice, en 1977, de la revue Questions féministes, où elle publie aux côtés, notamment, de Monique Wittig, de Colette Guillaumin, de Christine Delphy, Nicole-Claude Mathieu est l'une des grandes voix du féminisme matérialiste. Dans ce recueil de textes écrits entre 1971 et 1989, elle croise la critique épistémologique de l'ethnologie et de l'anthropologie, dont elle est spécialiste, avec une critique politique de la conceptualisation des sexes et de leur catégorisation: deux niveaux de représentation organisés en fonction d la domination – masculine – qui, dans les faits comme dans les discours, et dans toutes les sociétés, conduit à assimiler les femmes au particulier (elles sont perçues, pensées en tant qu'êtres sexués), et les hommes à l'universel. La violence symbolique, mais aussi sociale et physique, ici à l'œuvre, structure «les rapports sociaux de sexe»: les sexes, insiste Nicole-Claude Mathieu, «sont le produit d'un rapport social»

 

À PROPOS DU LIVR

E

 

► Lire en ligne cet article de Denis Berger, «Sur "L'anatomie politique: catégorisation et idéologie du sexe" de Nicole-Claude Mathieu

 

(Multitud

es, avril 1993).

 

 

► Découvrir l'Introduction et le Sommaire en fichiers attachés

 Osez le féminisme. 10 bonnes raisons d'être abolitionniste

             128 p. / 6,50 € / 10 x 13 cm / ISBN 979-10-90062-18-4 / collection “la petite iXe”

Parce qu'elle implique directement les corps et la sexualité, la prostitution a toujours été source de tension entre les divers courants se réclamant du féminisme. Les arguments avancés de part et d'autre creusent des lignes de fracture profondes que la proposition de loi soumise au Parlement rend plus clivantes encore.

Coercition violente versus choix contraint versus libre choix: la prostitution et les réalités qui la sous-tendent – la misère, les migrations forcées, l'argent, la traite, le proxénétisme – suscitent moins un débat qu'une confrontation ouverte que viennent attiser les initiatives provocatrices, telles que le «Manifeste des 343 salauds» et sa pétition «Touche pas à ma pute».

Partie prenante du collectif «Génération Abolition», l'association Osez le féminisme! publie ce livre au titre sans ambiguïté afin d'expliciter les arguments qui l'amène à se prononcer contre le réglementarisme et les aménagements du statu quo, pour le modèle abolitionniste adopté depuis 1999 en Suède. Vouloir combattre le "système prostitueur" impose d'offrir des solutions viables à celles qui, dans leur immense majorité, en sont les victimes et aspirent à en sortir. Cela passe par des financements et la mise en place de mesure d'accompagnement efficaces. Cela passe aussi par l'assèchement de la demande et à cet égard, au vu des données suédoises, la pénalisation des clients apparaît comme un outil efficace.

 

À PROPOS DU LIVR

E

► Découvrir l'Introduction et le Sommaire en fichiers attachés.