Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin!

Petite histoire des résistances de la langue française
Mars 2014   14.00 €   128 p.   
ISBN : 979-10-90062-20-7
(vente France métropolitaine exclusivement)
Le long effort des grammairiens et des académiciens pour masculiniser le français a suscité de vives résistances chez celles et ceux qui, longtemps, ont parlé et écrit cette langue sans appliquer des règles contraires à sa logique.

La domination du genre masculin sur le genre féminin initiée au XVIIe siècle ne s’est en effet imposée qu’à la fin du XIXe avec l’instruction obligatoire. Depuis, des générations d’écolières et d’écoliers répètent inlassablement que « le masculin l’emporte sur le féminin », se préparant ainsi à occuper des places différentes et hiérarchisées dans la société.

Ce livre retrace l’histoire d’une entreprise à la misogynie affirmée ou honteuse, selon les époques. Riche en exemples empruntés aux deux camps, il nous convie à un parcours plein de surprises où l’on en apprend de belles sur la « virilisation » des noms de métier, sur les usages qui prévalaient en matière d’accords, sur l’utilisation des pronoms ou sur les opérations « trans-genre » subies par certains mots.

BONUS

 «Comment le langage structure-t-il nos pensées? L'exemple de l'invisibilisation des femmes». Conférence d'Eliane Viennot à l'invitation du mouvement Utopia (9 juin 2015).

«Le masculin et le féminin», un article de Marie Darrieussecq (Libération, 31 octobre 2014): à lire en pdf sous l'onglet «Lectures Libres»

«Mme le Président. L'Académie persiste et signe… mollement». Dans une tribune publiée dans Libération (24 octobre 2014) Éliane Viennot commente la «mise au point» de l'Académie française, à propos de la féminisation des noms de fonction. À lire ici, ou, si vous n'êtes pas abonné·e à Libé, dans le fichier disponible sous l'onglet «Lectures libres».

REVUE DE PRESSE

"Féminisation des mots: la France en retard", un article d'Elise Saint-Julian et Marion Chastain. TV5Monde, "Terriennes" (14 mars 2016).

Le billet de Marc Ossorguine sur le blog "Au fil des lectures" (5 mars 2016). Repris dans la revue La cause littéraire (4 avril 2016).

«Entretien avec Eliane Viennot», Laurent Angard, Nonfiction, le quotidien des livres et des idées, 27 octobre 2015

«Le mot autrice vous choque-t-il?» Chronique d'Agnès Giard, Libération, 1er juin 2015

 Intervention d'Eliane Viennot dans le débat «Droits humains pour toustes», 21 mai 2015.

Dans la NRP (Nouvelle revue pédagogique Nathan), un article d'Édith Wolf, «Le français n'est pas né sexiste, il l'est devenu» (novembre 2014): sous l'onglet «Lectures libres»

Dans lidil, revue de linguistique et de didactique des langues, un article de Marielle Rispail

Sur le blog "Féministes en tous genres": entretien en 3 parties avec Éliane Viennot

Sur le blog d'Hypathie

"Nous sommes les héritières et les héritiers d'un long effort pour masculiniser notre lange", Entre les lignes, entre les mots (30 mai 2014)

L'avis d'Émilie sur le site Onirik (27 mai 2014)

Chronique de Gabrielle Anctil sur le site canadien The Media Coop (15 mai 2014)

et sur le blog CKUT's New Collective, la même chronique avec en prime une émission de radio en québécois!

Un billet d'Emelire sur le blog "Le féminin l'emporte" (28 avril 2014)

 Sur France Inter, dans l'émission "Les femmes, toute une histoire". Réécouter le podcast jusqu'au 18/01/2017: 38'30 après le début de l'émission, Eliane Viennot parle de son livre avec Stéphanie Duncan (25 avril 2014)

► Yannick Chevalier, dans La bonne rencontre (Lettre n° 4 de l'Association Genre, recherche et éducation, p. 5)

Sur le site de la librairie Sauramps (Montpellier)

BONNES FEUILLES

voir le sommaire et l'avant-propos sous l'onglet "Lectures libres"

 

Fichier attachéTaille
sommaire.pdf47.33 Ko
avant-propos.pdf86.39 Ko
mme-le-presidentlibe_24102014.pdf88.96 Ko
le_masculin_et_le_feminin_-_liberation.pdf175.25 Ko
nrpedith_wolf.pdf101.45 Ko