Mithrowen
Le 12 octobre 2018 | 0 ↴

Complexe, laide, inutile, destructrice du patrimoine francophone, lubie de féminazies, l’écriture inclusive est accusée de tous les maux. Le problème, c’est que ces reproches ne tiennent pas compte de l’histoire et de la construction de la langue française. C’est ce que démontre Éliane Viennot à travers son petit précis historique et pratique de langage inclusif.

La dent dure