• img-book
    Ainsi ne tombe pas la nuit

    Isabelle Alentour

ISBN : 9791090062481
Catégorie :

Ainsi ne tombe pas la nuit

De Isabelle Alentour

Un soir d’hiver dans le Midi, Isabelle Alentour allume la télé pour regarder Syrie, le cri étouffé: un documentaire tourné par Manon Loiseau avec des rescapées des viols de masse perpétrés sur des prisonnières, opposantes au régime ou femmes, filles, sœurs de résistants. Un carnet sur les genoux, un stylo à la main, Isabelle note leurs paroles – ce qu’elle peut en noter. Elle y reviendra, elle complétera ces bribes et composera, par traits successifs, ajouts et biffures, ce texte rare et bouleversant, sorte de poème de rage et d’effroi indigné pour celles, des milliers, dont le cri est à jamais étouffé ou à peine audible.

“Sur la terre des hommes, le corps des femmes, pas celui des chiens, celui des femmes, avec ou sans mots pour le dire, est utilisé dans la guerre, en plein dégueulis des champs de la guerre, de la guerre des hommes et de leur bite qui dépassent toutes les limites. […] Car la nuit peut être claire même pour cela, utiliser le viol comme arme d’État, pour atteindre les opposants au régime en passant par leurs filles, leurs femmes, leurs sœurs, leurs mères.”

Mai 2019 – 76 p. – 14 x 18 cm

12.00

Quantité :
À propos de l'autrice
avatar-author
Isabelle Alentour vit et travaille à Marseille. Son rapport à l’écriture a évolué au fil de son parcours personnel et professionnel – de la recherche en biologie à la recherche en sciences humaines et sociales, puis de la recherche à une pratique psychanalytique. Il y a déjà quelques années, à sa grande surprise sa plume l’a conduite en terre poétique, pour dire ce qui est, se reçoit et s'éprouve: “Écrire un poème c’est parler la tendresse ou la douleur, plus que parler de la tendresse ou de la douleur. Dans le poème, je ne parle pas de la mort, je dis la mort, je ne parle pas de la vie, je dis la vie.” Plusieurs de ses poèmes ont paru dans les revues Thauma, Décharge, Phoenix, Dissonances, Ce qui reste, Écrits du Nord, etc. Ainsi ne tombe pas la nuit est son troisième recueil publié, après Je t'écris fenêtres ouvertes (La Boucherie Littéraire, 2017) et Louise (Lanskine, 2019).
Les livres de Isabelle Alentour
Revue de presse

Un soir d’hiver dans le Midi, Isabelle Alentour allume la télé pour regarder Syrie, le cri étouffé: un documentaire tourné par Manon Loiseau avec des rescapées des viols de masse perpétrés sur des prisonnières, opposantes au régime ou femmes, filles, sœurs de résistants. Un carnet sur les genoux, un stylo à la main, Isabelle note leurs paroles – ce qu’elle peut en noter. Elle y reviendra, elle complétera ces bribes et composera, par traits successifs, ajouts et biffures, ce texte rare et bouleversant, sorte de poème de rage et d’effroi indigné pour celles, des milliers, dont le cri est à jamais étouffé ou à peine audible.

“Sur la terre des hommes, le corps des femmes, pas celui des chiens, celui des femmes, avec ou sans mots pour le dire, est utilisé dans la guerre, en plein dégueulis des champs de la guerre, de la guerre des hommes et de leur bite qui dépassent toutes les limites. […] Car la nuit peut être claire même pour cela, utiliser le viol comme arme d’État, pour atteindre les opposants au régime en passant par leurs filles, leurs femmes, leurs sœurs, leurs mères.”

Mai 2019 – 76 p. – 14 x 18 cm