À partir de la fin du Moyen Âge, l’Europe et en particulier la France furent le théâtre d’une gigantesque polémique sur la place et le rôle des femmes. Feutrée ou violente, la querelle en appelle à la raison ou aux émotions, s’exprime en traités, pamphlets, pièces de théâtre, romans, tableaux… et porte sur à peu près tous les sujets, de l’exercice du pouvoir aux relations amoureuses en passant par le travail, le mariage, l’éducation, le corps, l’art, la langue, la religion…

Loin d’être un simple “jeu littéraire”, elle s’est développée en écho aux efforts visant à empêcher ou à faciliter l’accès des femmes et des hommes aux mêmes activités, aux mêmes droits, à la même reconnaissance. Et elle a durablement formaté nos sociétés et nos esprits quant aux manières de penser et d’organiser les relations entre les sexes.

13.00

Catégorie : Étiquette :

À propos de l'autrice

Militante féministe depuis les années 1970, Éliane Viennot s’est notamment investie dans les campagnes pour le droit à l’avortement, pour la parité et pour l’institutionnalisation des études féministes. Professeure de littérature française à l’Université de Saint-Étienne, spécialiste de Marguerite de Valois, elle s’intéresse plus largement aux relations de pouvoir entre les sexes et à leur traitement historiographique.

Caractéristiques

Poids 100 g
Dimensions 14 × 18 cm
Pages

124

Paru le

24 octobre 2019

ISBN

979-1090062528

Babelio

Les lectrices et lecteurs de Babelio ont lu et commenté cet ouvrage. Retrouvez leurs avis en cliquant sur cette image

Vous aimerez peut-être aussi…