• img-book
    En compagnie

    Aurore Evain, Sarah Pèpe,

ISBN : 9791090062474
Catégorie :

En compagnie

De Aurore Evain, Sarah Pèpe,

« Ce mot allait à l’encontre de l’histoire littéraire telle qu’on nous l’avait enseignée. Avec autrice, remontait à la surface une longue généalogie littéraire de femmes qui l’avaient porté, de lointaines devancières en qui puiser notre autorité et notre légitimité de créatrices. »

Aurore Evain, « Épilogue » à Histoire d’autrice de l’époque latine à nos jours.

« Vous ne faites qu’enregistrer l’usage, dites-vous ? Croyez bien que vous allez en entendre, et dans beaucoup de bouches et sous beaucoup de plumes, des noms de métier sous leur forme féminine. C’est une autrice qui vous le dit ! »

Réplique de Marie-Louise Gagneur dans la pièce de Sarah Pèpe, Presqu’illes.

Avril 2019 – 124 p. – 14 x 18 cm

12.00

Quantité :
À propos de l'autrice
avatar-author
Aurore Evain est metteuse en scène, autrice, comédienne et chercheuse. Parallèlement à sa formation de comédienne, elle a suivi le cursus d’Études théâtrales de la Sorbonne Nouvelle, avec une spécialisation en histoire de l’Ancien Régime. Depuis vingt ans, ses recherches et créations portent tout particulièrement sur la question du genre dans les arts du spectacle, notamment par la mise en valeur du matrimoine et des créatrices passées. http://www.auroreevain.com/ portrait © Cécile Dureux
Les livres de Aurore Evain
À propos de l'autrice
avatar-author
Titulaire d'une maîtrise de théâtre, Sarah Pèpe a créé sa compagnie en 1997, pour développer la pratique théâtrale des enfants et des adolescents. Depuis 2015, l’écriture est devenue sa priorité et plusieurs des textes qu'elle a écrits pour la scène ont été primés. Elle est est notamment l'autrice de I have a dream, La Peste et le choléra, Les Pavés de l’Enfer, Domestiquées et Les roses blanches.  
Les livres de Sarah Pèpe
Revue de presse

« Ce mot allait à l’encontre de l’histoire littéraire telle qu’on nous l’avait enseignée. Avec autrice, remontait à la surface une longue généalogie littéraire de femmes qui l’avaient porté, de lointaines devancières en qui puiser notre autorité et notre légitimité de créatrices. »

Aurore Evain, « Épilogue » à Histoire d’autrice de l’époque latine à nos jours.

« Vous ne faites qu’enregistrer l’usage, dites-vous ? Croyez bien que vous allez en entendre, et dans beaucoup de bouches et sous beaucoup de plumes, des noms de métier sous leur forme féminine. C’est une autrice qui vous le dit ! »

Réplique de Marie-Louise Gagneur dans la pièce de Sarah Pèpe, Presqu’illes.

Avril 2019 – 124 p. – 14 x 18 cm